Contact Contact    

ALSUR

Occitanie / Catalogne » nordsud - nscd 1143 - Montanaro & Laurence Bourdin, Amanda Gardone - L'ora daurada

nscd1143

nscd1143 - Montanaro & Laurence Bourdin, Amanda Gardone 
L'ora daurada

Disponible en télechargment

Télecharger le livret / Download bookletLivret Français

Télécharger en MP3 sur iTunes, Amazon, etc…

Prix    15.00€
Ajouter au Panier

    01.    Mardi matin **     5’33
    02.    Petit câlin **     5’14
    03.    En attendant Kardos (Amanda Gardone)    1’45
            Kardos ***    4’11
    04.    Promier rai ***     7’02
    05.    L’amor que pica *    7’34
    06.    Introspection (Laurence Bourdin)     3’40
            Balancement *    11’02
    07.    Taxim ***    5’34
    08.    Retorn ***    6’55

Composition : Miquèu MONTANARO sauf “En attendant Kardos” et “Introspection”
Laurence Bourdin :
Vielle à roue, arrangements **
Amanda Gardone : 
Contrebasse, arrangements*
Miquèu Montanaro :
Galoubet-tambourin, flûtes, accordéon, sax alto

Enregistrement et mixage : Philippe BOUVET - Studio Vrémond - Mastérisation : Michel PAGIRAS - Conception graphique, photomontage : Christine Cereghetti 06 70 16 27 20 - Crédit photos : Hugo Gris (couverture), Philippe Vecchione (Laurence Bourdin), DR (Amanda Gardone), Marianne Evezard (Montanaro) - Produit par Michel PAGIRAS pour nordsud music

“En fin de journée lorsque le soleil perd de son éclat, il y a dans l’air comme une vibration apaisante et profonde. C’est à ce moment là où, marchant dans la campagne, je suis sensible aux souvenirs, aux émotions passées et présentes, à l’infinie fragilité des choses. C’est à ce moment-là que je perçois dans la nature comme une symphonie de glissements, d’inquiétudes et d’attentes. Je ne sais pas si ce moment de la journée qui précède le crépuscule a un nom, je l’ai appelé “l’heure dorée”…

…C’est souvent aussi à ce moment-là que je chante sans bruit, que je compose des images sonores dans ce faux silence et que naissent mes chansons.
En ville… Quelquefois dans quelque lieu isolé du bruit des voitures, dans un étage supérieur d’un immeuble avec vue sur les toits, on en a conscience et cela provoque une douce tristesse mêlée de tous les espoirs du monde”.

Dans ce projet, mes mélodies attendent des réponses des deux musiciennes, d’où ces longues introductions composées en miroir qui enrichissent le dialogue.
Dans la toile d’araignée complexe de mes collaborations celle-ci est un des points d’accroche du fil sensible de ma vie artistique.

Miquèu Montanaro
Réalisation databaz.com || || ©2008 nordsud.music